Blancs de poulet à toutes les sauces !

Au curry, en colombo, à la tomate avec des herbes fraiches ou encore avec un peu de crème et des champignons, la volaille s'y prête parfaitement  ! Voici comment combiner plaisir des papilles, budget, et rapidité d'exécution ....

Ingrédients (Pour 4 personnes) :

400 g de blancs de poulet

1 oignon

Huile d'olive

1 gousse d'ail

Gingembre (frais râpé ou en poudre*)

Curry (préparation en poudre*)

Eau

Poivre noir

Préparation (10 mn environ) :

Dans une sauteuse, faites revenir l'oignon finement hâché avec un peu d'huile d'olive

Faire revenir ensuite les blancs de poulet découpés en morceaux

Lorsqu'ils sont bien dorés de tous les côtés, saupoudrez de gingembre (1 cuillère à soupe rase)

Saupoudrez ensuite de curry (2 cuillères à soupe environ)

Poivrez et bien mélanger

Ajoutez l'eau (environ 2 verres d'eau)

Ajoutez la gousse d'ail finement hâchée

Laissez mijoter à feu doux (petite ébullition) 20 mn environ

Servir avec un riz basmati cuit à l'étouffé

Variantes :

  • A la place du curry, vous pouvez utiliser le colombo.
  • A la place des épices et de l'eau, vous pouvez utiliser des tomates pelées auquel vous ajouterez romarin, thym, céleri, ail, pour une recette méditerranéenne.
  • Pour les plus gourmands, vous pouvez remplacer les épices et la tomate par de la crème fraiche  (environ 2 à 3 cuillères à soupe à feu vif) et accompagner de champignons frais poélés et d'un peu de riz.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez également utiliser des cuisses de poulet. Le plat sera un plus gras (peau) mais vous bénéficierez des minéraux présents dans les os.

*Si vous utilisez des épices en poudre, veillez à les acheter bio (pas de traitement ionisant) et à les conserver loin de la lumière et de la chaleur afin qu'elles ne perdent pas leur propriétés.

Le saviez vous ?

Le curry comme le colombo contient du curcuma. Le curcuma est utilisé depuis des siècles en Inde en tant que plante médicinale. Des études ont mis en évidence que la curcumine, la substance active du curcuma, est antifongique, antibactérienne, antivirale mais aussi antioxydante et anti-inflammatoire. Des expériences in vitro ont également démontré qu'elle induisait l'apoptose des cellules cancéreuses et freinait leur développement. Pour bien absorber la curcumine, il est indispensable de la mélanger avec un peu de poivre et un corps gras. Le gingembre est, quant à lui, un puissant stimulant des défenses immunitaires grâce à son action anti-inflammatoire et antioxydant. A consommer sans modération !