Christelle Deloges, naturopathe (Essonne, 91)

Actualités

  • Confinement et consultation en naturopathie

     

    Vous avez un rendez-vous en naturopathie dans les semaines qui viennent ?

     

     Sonnette naturopathie 1

     

    Les mesures annoncées par le gouvernement restent floues concernant les professions qui relèvent du code NAF 8690F c'est à dire "activités de santé humaine non classées ailleurs ", telles que la naturopathie.

    En effet, sur l'attestation dérogatoire, on trouve une case permettant de se rendre aux rendez-vous tels que « Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ».

    Certes, les naturopathes peuvent exercer à distance par le biais de skype par exemple.

    Encore faut-il que la personne soit en possession du matériel nécessaire et capable de s'en servir... Si ce n'est pas le cas et que votre suivi ne peut être reporté, alors il faut vous rendre sur place. Mais les naturopathes peuvent ils recevoir ?

    En fait, l'interdiction repose principalement sur le type d'Etablissement Recevant du Public (ERP).

    Ainsi dans le Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 concernant les mesures générales pour lutter contre la pandémie, l’article 27 fixe les dispositions concernant les établissements et activités pouvant se poursuivre:

    " Dans les établissements relevant des types d’établissements définis par le règlement pris en application de l’article R. 123-12 du code de la construction et de l’habitation et où l’accueil du public n’est pas interdit en vertu du présent titre *, l’exploitant met en œuvre les mesures de nature à permettre le respect des dispositions de l’article 1er. Il peut limiter l’accès à l’établissement à cette fin.
    Il informe les utilisateurs de ces lieux par affichage des mesures d’hygiène et de distanciation mentionnées à l’article 1er."

    *En effet, les autorisations ou interdictions d’ouverture portent, non pas sur des catégories de professions mais sur des types d’Etablissements Recevant du Public (ERP). Les cabinets des praticiens en professions libérales pratiquant des activités BNC (bénéfice non commercial) s’assimilent à des bureaux au regard de la réglementation ERP, pour lesquels aucune interdiction n’est posée (Les ERP classés M doivent fermer "magasins de vente" alors que les ERP classés W peuvent rester ouverts "administration, banque, bureau").

    A ce titre, les cabinets des psychologues, par exemple, peuvent continuer d'exercer leur profession car les cabinets s'assimilent à des bureaux.

    A partir de ces différents éléments, et sauf avis contraire, je vous propose donc pour ceux qui le peuvent, de réaliser votre consultation à distance via Skype (cliquer ici pour plus d'informationset pour ceux qui ne peuvent réaliser cette consultation à distance, de venir au cabinet en poursuivant le protocole mis en place depuis mai dernier à savoir :

     

    • Port du masque obligatoire
    • Distanciation
    • Aération entre deux consultations
    • Gel hydroalcoolique à l’arrivée et avant de repartir
    • Désinfection du mobilier

     

    Je vous remercie de patienter jusqu’à l’heure précise du rendez-vous convenu afin que je puisse réaliser le protocole ci-dessus.

     

    Vous devez également vous munir d’une attestation dérogatoire ci-dessous :

    30 10 2020 attestation de deplacement derogatoire30-10-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire.pdf (47.34 Ko)

     

  • Coronavirus : consultation en naturopathie

     

    Reprise des consultations au cabinet

     

     

    Fullsizerender

     

    A partir du lundi 11 mai, si tout va bien, le déconfinement pourra commencer et je pourrai à nouveau vous recevoir au cabinet.

    Je prendrai toutes les mesures d'hygiène et appliquerai tous les gestes barrières pour votre sécurité.

    Je vous remercie donc, lors de vos consultations, de bien vouloir porter un masque grand-public. Bien entendu, j'en porterai un également.

    Si vous n'en possédez pas, vous pouvez réaliser le votre assez facilement, même sans machine à coudre. Voici un tuto que j'ai trouvé simple et efficace :

    Tuto masque en vidéo

    Egalement des masques en tissu norme AFNOR sur l'excellent site "Zoessentiel".

     

    Je vous demanderai également de bien venir à l'heure de votre rendez-vous afin que je puisse aérer et nettoyer entre deux consultations.

    Pour ceux qui le souhaitent, sachez que les consultations à distance seront toujours possibles (via skype). Il suffit de les sélectionner sur les pages jaunes ou de m'en informer quand vous prenez votre rendez-vous.

    Si vous n'avez pas skype, vous pouvez l'installer, c'est gratuit et la connexion est stable :

    Installer skype

     

    A très bientôt !  

  • Conférence du 13 octobre 2019 : alimentation et santé

     

    "Alimentation et santé : venez mesurer l'impact de ces aliments réputés sains sur votre santé."

     

    Aliments poisons repe rer les pie ges de notre alimentation

     

    Vous avez été très nombreux à venir assister à ma conférence le 13 octobre dernier et je vous en remercie. 

    Pour tous ceux qui n'ont pas pu se rendre disponibles mais aussi pour tous ceux qui souhaitent la revoir, vous trouverez un peu plus bas le "pdf" de cette conférence qui vous permettra de revoir certains points et de découvrir également quelques références.

     

     

    Conf oct 19 2

     

     

    Cette conférence aborde les points suivants :

    Les sucres

    Les aliments ultra-transformés

    Les aliments cancérigènes avérés ou suspectés

    Les moyens de détoxination de notre organisme (dans une certaine limite !)

    Conference oct 2019 version definitiveconference-oct-2019-version-definitive.pdf (4.35 Mo)

     


    Pourquoi une conférence sur l'alimentation ?

    La naturopathie est une thérapie qui vise à maintenir et rétablir la santé en utilisant des procédés naturels visant à optimiser les capacités de l’organisme.
    Lors d’une première consultation le naturopathe établit un bilan qui évaluera les carences et les excès.
    Le naturopathe sélectionne les moyens naturels adéquats et propres au patient afin que son organisme retrouve son plus haut degré de santé.
    Véritable éducateur de santé, le naturopathe transmet des conseils d’hygiène vitale.
    Ces conseils sont basés sur les facteurs naturels de santé: l’alimentation, l’eau, le soleil, la relaxation etc.


     

    Si vous souhaitez laisser un commentaire sur cette conférence, n'hésitez pas à le faire directement sur le site :

    http://www.naturopathe91.com/vos-avis/

    Ou bien sur Google ou encore Facebook 

  • Mon interview sur ProntoPro

    Denise Pion m'a récemment interviewvée pour ProntoPro, découvrez en un peu plus sur votre naturopathe ...

     

    https://www.prontopro.fr/blog/naturopathie-hygionomiste-avec-christelle-deloges/

  • Salon du bien-être 2019

     

     

    Dimanche 13 octobre 2019, au Ludion à Villemoisson sur Orge

    de 10h00 à 17h00, se tiendra le salon du bien-être.

     

    Pour la 3eme année consécutive, des praticiens du bien-être vous proposent de découvrir leurs métiers :

    Au travers de conférences, d'ateliers (payant), venez à la rencontre de ces thérapeutes.

     

    Vous m'y retrouverez à 15h30 pour une conférence... Surprenante ! 

     

    Elle vous permettra de découvrir pourquoi il vaut mieux consommer avec modération certains aliments pourtant réputés sains !

     

    Aliments au supermarche

     

    Je vous expliquerai comment les remplacer et ceux dont il faut se méfier :-) 

    Surcharge pondérale, stéatose du foie, diabète : les index glycémiques seront également à l'honneur...

    En bref, quelques clés pour optimiser votre santé.

    Je vous attends nombreux !

    Plus d'informations ci -dessous :

    https://salon.villemoisson.org/

     

    Les dernièrs articles du site :

    Etre naturopathe :

    http://www.naturopathe91.com/blog/etre-naturopathe.html

    Ce que Yuca ne vous dit pas :

    http://www.naturopathe91.com/blog/actualites/ce-que-yuca-ne-vous-dit-pas.html

    Les derniers commentaires :

    http://www.naturopathe91.com/vos-avis/

    Et suivez moi sur Google

    Lire la suite

  • Etre naturopathe ...

     

    Etre naturopathe, ça consiste en quoi exactement ?

     

    Images

     

    Depuis plusieurs années que j'exerce ce beau métier, beaucoup m'ont demandée en quoi consistait exactement la profession de naturopathe et les études nécessaires pour s'y former.

    De plus en plus plébiscitées, les thérapies alternatives ont le vent en poupe et depuis 2016, on assiste à un véritable engouement pour la naturopathie.

    Aussi, quand j'ai reçu par email un questionnaire bien construit d'une personne envisageant sa reconversion, j'ai décidé d'en faire bénéficier le plus grand nombre.

    Voici donc ci-dessous les réponses aux questions que peut-être vous vous posez ....

     

    1.  En quoi consiste exactement ce travail ?

    La naturopathie est une thérapie holistique qui vise à optimiser la santé et réactiver les processus d’auto-guérison de notre corps. Concrètement : Eduquer à une bonne hygiène de vie (alimentation, sport, gestion du stress, validation des apports en nutriments essentiels etc…) en analysant les mauvaises habitudes alimentaires ou autre du patient et en lui transmettant "ses" clefs pour améliorer sa santé. Le naturopathe transmet son savoir et explique au patient.

     

    2.  Pouvez-vous me décrire une journée type ?

    Une de mes journées types : Commence à 8h30/9h, rappels sms aux patients de leur rendez-vous dans les 2 à 3 prochains jours, gestion et remaniement du planning après consultation des emails et sms, rappels des personnes souhaitant un rendez-vous, consultations des emails, élaboration des compte-rendus de séances avec compléments d’informations, rédaction d’articles d’actualité, comptabilité, etc... Consultations à partir de 10h30 jusque 12h30-13h00 (en fonction du type de rendez-vous : bilan ou suivi). Reprise en début d’après-midi des consultations (si pas de consultation en début d'après-midi, reprise des activités du matin : compte-rendus, rédaction d'articles, lectures d'études etc.) pour finir souvent tard car les patients travaillent généralement et viennent en consultation après le travail. J'arrête généralement vers 20h00 mais il est arrivé que je termine plus tard...

     

    3.  Quel est le niveau d'étude ou quelle est la formation nécessaire pour exercer ce métier ? Y a t-il une école mieux qu'une autre ?

    Il existe beaucoup d’écoles car le créneau est porteur mais souvent elles sont « orientées » (un directeur d’école qui gère un «regroupement » de naturopathes par exemple ...). Pas de diplôme reconnu en France mais le droit d’exercer tant qu’on paie ses charges !… Vous pouvez même vous auto-proclamer naturopathe demain si vous le souhaitez ! (mais je vous le déconseille vivement !!!...).

     

    4.  Y a t-il des connaissances spécifiques à maîtriser ?

    Oui, il faut selon moi de bonnes connaissances d’anatomie et de physiologie. Les compléments alimentaires, les plantes et l’aromathérapie nécessitent de bien connaitre les interactions possibles (beaucoup de patients ont des traitements médicamenteux). Une bonne connaissance de la nutrition est indispensable ainsi que des notions de psychologie.

     

    5.  Selon vous, quelles sont les qualités (ou traits de caractères) qu'il faut avoir ?

    Il faut, je pense, être doté de bon sens, de confiance en soi et d’altruisme … Ce n’est pas un métier que l’on fait pour «l’argent» mais par passion  de « l’humain » comme je le dis souvent. Il faut avoir une bonne capacité d’écoute et travailler sa sensibilité car beaucoup de souffrance dans la parole de bon nombre de patients…

     

    6.  Quelles sont vos conditions de travail (horaires, déplacements, travail seul ou en équipe, matériel à acheter, ...) ?

    Personnellement, je travaille du lundi au vendredi, de 9h00à 20h00, les consultations se font de 10h30 à 20h00 avec une pause déjeuner d'une heure environ. Quelques déplacements très limités, généralement sur Villemoisson. Pas de matériel spécifique en ce qui me concerne si ce n’est un PC, un téléphone et un mètre de couturier pour les mensurations. Le reste se fait avec la tête ;-)

     

    7.  Quels sont les points positifs et les inconvénients liés à votre métier ?

    Les points positifs : Souplesse de l’emploi du temps, la valorisation par l’aide apportée, le côté diversifié (car il faut aussi s’occuper de sa propre communication, de sa comptabilité, et éventuellement de conférence, rédaction d’articles, etc.).

    Les points négatifs : La difficulté, surtout au départ, à recevoir des personnes en grande souffrance morale, mais aussi des gens malades (maladies auto-immunes, cancers etc…) qui demandent beaucoup de temps en amont ne serait ce que pour vérifier les interactions. L’incivisme de certaines personnes qui ne viennent pas au rendez-vous ou vous décalent sans cesse pour de mauvaises raisons ou annulent à la dernière minute, ne laissant pas la possibilité de proposer le créneau à une autre personne...

     

    8.  Quelle est la fourchette de salaire ?

    Il faut compter environ 3 ans pour développer une « patientèle » et donc pouvoir prétendre à un salaire brut compris entre 1500 et 2500 euros bruts (il faut enlever environ 30 % de charge et le loyer du cabinet), en travaillant 30/35 heures par semaine (ce temps de travail comprend seulement les consultations et les compte-rendus envoyés). Mais tout dépend des tarifs pratiqués, du nombre de patients et du temps consacré à chacun. Personnellement je limite le nombre de patients par semaine car comme vous avez pu le constater, il y a pas mal de choses à faire à côté, et prêter une oreille attentive prend beaucoup d’énergie! Passer d'une histoire à une autre - la naturopathie est holistique- puise dans las capacités d'adaptation. Il faut aussi vérifier avec soin les recommandations adressées, pas question de commettre une erreur en recommandant quelque chose d’inadapté !

    Le revenu augmente ensuite en fonction du nombre de patients (beaucoup d’installations de naturopathes ces dernières années), les compétences du praticien, et le nombre d’heures consacrées bien entendu ! Mais je ne suis pas certaine que tous les naturopathes travaillent à temps plein.

    Enfin il faut prendre en compte les charges un peu plus de 24 % qui ne comprennent pas la location du local/cabinet ni les charges (eau, électricité...) ni les fournitures (papiers, encres ...).

     

    9.  Quels conseils pourriez-vous me donner ?

    La naturopathie est très en vogue et le nombre de naturopathe s’est multiplié particulièrement ces 3 dernières années. Aussi, il faut bien y réfléchir car c’est un investissement en temps et en énergie considérables. Ne comptez pas non plus tout de suite sur un "vrai" salaire et, en fonction de votre secteur et de vos compétences, peut-être un travail à mi-temps seulement.

     

  • Ce que Yuca ne vous dit pas ...

     

     

    Scanner les aliments

     

    Bons nombres de patients mais aussi beaucoup de mes proches me parlent avec intérêt et engouement de la très célèbre application "Yuca"....

    Cette application gratuite est basée sur une base de données collaborative "Open Food Facts" et il est vrai que ces deux aspects vont dans le bon sens.

    Mais en tant que naturopathe, je ne peux m'empêcher de penser à l'effet "pervers" de Yuca : elle pousse à consommer des aliments ultra-transformés en toute bonne conscience...

    Car il faut être clair : si Yuca alerte bien sur plusieurs facteurs intéressants, elle n'en reste pas moins une application qui vous permet de faire un "choix" entre deux aliments transformés/ultra-transformés.

    Quand vous achetez de la viande, des oeufs, des légumes et des fruits frais, vous n'avez pas besoin de scanner un code-barre, ce que vous consommez est "brut" et n''a subi aucune transformation.

    Or, les aliments ultra-transformés, même sans additifs ou avec peu d'additifs sont délétères pour la santé.

    Voici la classification NOVA  des aliments (INRA), en quatre groupes :

    Aliments peu ou pas transformés (Groupe I) sont des aliments qui n'ont reçu aucun ajout d'exhausteur de goût ou conservateur tel que le sucre ou le sel. Des légumes frais ou simplement surgelés. Le riz ou autres céréales, les pâtes sèches sont également des aliments peu transformés.

    Les ingrédients culinaires transformés (Groupe II) sont des aliments qui nous sont nécessaires dans la réalisation de nos plats "maison" telle que l'huile d'olive par exemple, que l'on aura obtenu par extraction ou encore la farine pour réaliser une pâte. Ils servent majoritaiement à préparer, assaisonner et cuire.

    En revanche, dès lors qu'il y a adjonction (sel, sucre, ferments ...) ou extraction / raffinage,  l'aliment est transformé (Groupe III) :  Ce sont des aliments auquels on a ajouté des ingrédients du groupe II. Les conserves par exemple dans lesquelles on aura ajouté du sel, du sucre ou du vinaigre dans le but d'une meilleure conservation ou des aliments que l'on a cuit pour obtenir un autre aliment (le pain par exemple) ou encore qui ont subi une fermentation comme le yaourt nature.

    La catégorie qui pose réellement problème est justement celle pour laquelle Yuca est beaucoup utilisé : les aliments ultra-transformés.

     

    Aliments poisons repe rer les pie ges de notre alimentation

     

    Ce sont des aliments qui ont été créés pour être prêts à consommer ou se conserver pendant très longtemps. Ils subissent des transformations industrielles : les sodas et boissons sucrées en font partie, de même que les nuggets de volaille ou de poisson, mais encore les yaourts aux fruits ou les crèmes desserts, les céréales du petit-déjeuner, les biscuits, les chips etc...

    "tous produits transformés avec ajout de conservateurs autre que le sel (nitrites par exemple), ainsi que les produits alimentaires principalement ou entièrement constitués de sucre, de matières grasses et d'autres substances non utilisées dans les préparations culinaires telles que les huiles hydrogénées et les amidons modifiés. Les procédés industriels comprennent par exemple l'hydrogénation, l'hydrolyse, l'extrusion, et le prétraitement par friture. Des colorants, émulsifiants, texturants, édulcorants et d'autres additifs sont souvent ajoutés à ces produits." (INRA).

     

    Le souci c'est également que cette application est générée par rapport à une base de données collaborative "open food facts".

    Cette base de données a le mérite d'être indépendante mais elle peut comporter des erreurs, comme par exemple les crèmes desserts "pâturage" ci-dessous, classées groupe NOVA 1 alors qu'il s'agit d'un produit ultra-transformé.

    https://fr.openfoodfacts.org/produit/3250391540334/creme-dessert-paturages

    De même le "coca-cola sans sucre" écope d'un B sur le plan nutritionnel car il ne contient pas de sucre (mais d'un 4 en classification NOVA)! Quel est alors le message passé au consommateur ?

    https://fr.openfoodfacts.org/produit/5449000053565/coca-cola-light

    Ce que Yuca ne vous dit pas non plus, c'est l'index glycémique des aliments... En effet, seule la quantité de sucres rapides est prise en compte, ce qui induit fortement en erreur le consommateur.

    L'index glycémique d'un aliment est la rapidité avec laquelle le sucre va être métabolisé par notre ogranisme. Ainsi des aliments contenant des "sucres lents" sont catégorisés comme peu sucrés et sont donc censés ne pas avoir d'effet sur votre glycémie... Si l'on regarde les "raviolis Panzani" dans la base de données de Yuca, on pourra constater que c'est un aliment ultra-transformé ce qui lui vaut un D en terme de classification NOVA, en revanche, l'intérêt nutritionnel écope d'un B elle aussi...

    https://fr.openfoodfacts.org/produit/3038352880305/le-ravioli-pur-boeuf-panzani

    Peu de sucre et peu de gras ? Je vous mets au défi de consommer régulièrement des raviolis! je doute fort que vous ne preniez pas de poids... Car ces pâtes de raviolis ont été prè-cuites et lorque vous les réchaufferez, elles se transformeront en sucre rapide, avec toutes les conséquences que cela impose (plus d'informations lors de ma conférence en octobre au Ludion, dans le cadre du "salon du bien-être").

    Le Ravioli, Pur Bœuf - Produit

    Aussi, avant de télécharger Yuca, pensez plutôt à regarder simplement le nombre d'ingrédients qui composent ce que vous souhaitez acheter : plus de cinq ingrédients, vous pouvez reposer votre produit sans même le scanner ;-)

  • L'homéopathie, c'est quoi ?

    Homéopathie, bientôt la fin ?

     

    Homeopathie

     

    Un sujet d'actualité puisqu'il est question de dérembourser l'homéopathie et pourquoi pas d'interdire cette belle spécialité...

    Convaincue des bienfaits des thérapies complémentaires, et constatant que beaucoup ne connaissent pas les principes d'agissement de l'homéopathie, je me propose de vous expliquer simplement comment agit cette médecine singulière .

    Car oui, elle agit, comme l'atteste de nombreux témoignages ou comme nous avons pu en faire l'expérience ! 

    Le souci c'est que les scientifiques ne savent pas comment elle agit (les nombreuses dilutions ne permettant pas de retrouver de principe actif) et donc contestent son efficacité, mise sur le dos, au mieux, de "l'effet placebo" !

    Il y a de quoi agacer les médecins-homéopathes (oui je dis bien "médecin-homéopathe" car en France, l'homéopathie est une spécialité que seuls les médecins peuvent exercer).

    Alors comment concevoir qu'elle fasse tant d'adepte alors que l'on ne trouve aucun principe actif dans les granules ?

    Explications : L'homéopathie a été fondée par le Docteur Hahnemann, en Allemagne à la fin du 18eme siècle. Elle repose sur 2 grands fondements : on cherche à reproduire, avec des élements de la nature, les maux de nos maladies (principe de la smilitude). Au fil des expériences, Hahnemann constate que plus les préparations sont diluées, plus elles sont efficaces (principe de la dilution).

     

    Hahnemann

    Je vais prendre un exemple que je donne souvent : l'allium cepa, en latin (terme botanique) l'oignon.

    Qui n'a pas pleuré devant un bel oignon à éplucher et couper en fines lamelles ! Vous vous rappelez ?

    L'allium cepa est utilisé dans certains rhumes pour lesquels on retouve les caractéristiques des maux déclenchés par l'oignon : des brûlures et larmoiements des yeux comme si il y a avait de la fumée et un écoulement du nez abondant et clair, liquide comme de l'eau (je ne donne pas ici toutes les caractéristiques).

    Le but, en donnant l'allium cepa, est de faire réagir l'organisme afin qu'il se défende. C'est la loi de la similitude.

    Ainsi le capsicum annum (poivre de Cayenne) sera donné dans certains cas d'inflammation par exemple.     

     

       42794186the simpsons movie homer 956 jpg

     

    Pourquoi cela marche t-il ? défrayant règulièrement la chronique, il semblerait que l'homéopathie agisse grâce à la "mémoire de l'eau", un concept difficile à avaler pour pas mal de scientifiques, relevant plutôt de la physique quantique.

    Quand à l'effet placebo, pourquoi pas puisque l'on sait qu'il entraine « des modifications de l'activité électrique de certaines aires du cortex cérébral et des effets neurobiologiques touchant l'enzyme nécessaire à sa production de sérotonine dans les neurones». (Le Figaro, sept 2012 "Le placebo peut-il vraiment soigner?") mais comment peut-on induire cela à un bébé, voire même, à un élevage entier de canards ???

     

    Comment bien prendre l'homéopathie :

     

    • Laisser fondre les granules sous la langue.
    • A distance des repas.
    • Sans goût dans la bouche.
    • Ne pas consommer de menthe.
    • Si plusieurs remèdes sont donnés, les prendre à distance les uns des autres.

     

    L'homéopathie uniciste :

    La véritable homéopathie ! Ici, il nest pas question de proposer un remède pour un symptôme mais plutôt de trouver le remède propre au patient afin de relancer l'ensemble de l'organisme en corrigeant les déséquilibres.

    La consultation homéopathique est assez longue puisque l'homéopathe se basera sur les caractéristiques propres au patient (individualisation et globalité des symptômes) afin de trouver son remède personnel parmi des milliers. Des caractéristiques tout-à-fait personnelles qui pourront porter sur des phobies particulières, des symptômes récurrents et périodiques, des cauchemars ou encore une répulsion de certains aliments par exemple.

    Le remède correspondant au patient va relancer les processus d'auto-guérison en rééquilibrant le terrain.

     

    Débat passionnant, médecine controversée depuis son tout début, l'homéopathie reste peu coûteuse mais surtout appréciée de beaucoup. Alors l'homéopathie bientôt la fin ? J'espère bien que non ...

    Disponible encore quelques semaines sur France 5 :

    https://www.france.tv/france-5/enquete-de-sante/856525-homeopathie-bientot-la-fin.html

  • Conférence sur le sucre du 14 octobre 2018

    Comme promis, à la fin de la conférence que j'ai donné le 14 octobre dernier sur le sucre, je matérialise ici quelques sources qui m'ont permise de "creuser" le sujet sous toutes ses coutures !

     

     

    Masques halloween bonbons

     

     

    • JAMA Internal medecine « Sugar Industry and Coronary Heart Disease Research” nov 2016
    • PubMed, (moteur de recherche d’études de biologie et de médecine)
    • Nutrition Journal, Ian Myles, chercheur au National Institutes of Health .
    • Alternative santé – La glycation -15/04/2015
    • Futura science “Santé cardiaque : l’industrie du sucre rejette la faute sur le gras”
    • “Sucre : un tueur en série” – Conférence du Professeur Castronovo
    • “Sucre le doux mensonge”, par Michèle Hozer, diffusé sur Arte .
    • « Le sucre ou la vie », Bruno Kleiner, Naturopathe
    • « Sucre, l’amère vérité », Robert Lustig, endocrinologue pédiatrique
    • « L’addiction au sucre selon le chercheur au CNRS Serge Ahmed »(voir sur mon site les vidéos « on ne nous dit pas tout »).

     

    Egalement, les différents noms du sucre :

     

     

    Detecter les etiquettes

  • Programme du salon du bien-être

    SALON DU BIEN ÊTRE : DIMANCHE 14 OCTOBRE AU LUDION, de 10h00 à 17h00

     

    LE PROGRAMME DES ATELIERS ET DES CONFERENCES !

    Programme 2018

     

  • Salon bien-être 2018

     

    Ne ratez pas le salon du bien-être, le dimanche 14 octobre 2018 au Ludion, à Villemoisson-Sur-Orge !

     

    Salon ludion oct 2018

     

    Vous y trouverez de nombreux participants, axés sur le bien-être. Ils vous feront découvrir, de 10h00 à 17h00 leurs spécialités au travers de différents ateliers et conférences.

     

    J'y tiendrai une conférence à 13h30 intitulée "Le sucre ou la vie".

     

    Pour tout savoir c'est ici : https://salon.villemoisson.org/

     

    Nous vous attendons nombreux !

     

     

     

  • Vaccination 2018 : 11 vaccins au lieu de 3

    1er janvier 2018 : l'année des 11 vaccins obligatoires

     

    Résultat de recherche d'images pour "vaccination images non soumises à droit d'auteur"

    Alors que beaucoup de nos voisins européens laissent en général le choix aux citoyens de se faire vacciner ou non (voir carte ci-dessous), depuis plusieurs années maintenant, la France, enregistre une baisse de la vaccination.

     

    En effet, les derniers scandales liés aux médicaments, les financements de la campagne de notre Président, le poids financiers de l'industrie pharmaceutique et les déclarations d'Agnès Buzin (voir "prise de position" à la fin de l'article), ont engendré de la part des français une certaine méfiance.

     

    Obigation vaccinale en France et en Europe en 2015 (Le Figaro)

    Résultat de recherche d'images pour "vaccination images non soumises à droit d'auteur"

     

    Il faut rappeler également que depuis 2008, on ne trouvait plus les seuls 3 vaccins obligatoires (DTP) sous forme combinée, abandonnés pour de vagues raisons d'intolérances (alors que ce trivalent ne comportait pas d'aluminium) mais des vaccins obligatoires et recommandés combinés, ce qui posait problème quand on voulait ne faire que les vaccins recommandés, mais également augmentait le coût.

    Plusieurs pétitions ont d'ailleurs vu le jour car il était impossible d'être à jour de ses vaccinations sans se faire injecter un ou deux autres vaccins non obligatoires ...

    Pour résoudre ce problème qui prenait de l'ampleur, notre ministre de la santé a trouvé la solution : au lieu de refaire fabriquer le DTP, Agnés Buzin a tout simplement décidé de protéger les français contre huit autres maladies : la coqueluche, le R.O.R. (rougeole, oreillons, rubéole), l'hépatite B, l'haemophilus influenzae, la méningite C, le pneumocoque.

    Ainsi les vaccins recommandés que l'on trouvait associés aux obligatoires deviennent eux aussi obligatoires.

     

    Les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 devront donc se conformer à l'obligation vaccinales contre 11 maladies (il n'y a pas de rétroactivité sur cette loi).

    Vous trouverez ci-dessous les obligations vaccinales pour les enfants nés avant 2018 et au 1er janvier 2018 (Service Public):

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F767

    Un texte de loi sera intégré dans le PLFSS.

     

    Notez bien que les parents ne se conformant pas à la loi ne seront pas sanctionnés mais les enfants devront être vaccinés pour bénéficier des structures publiques telles que les crèches et les écoles.

  • Le lait ... dangereux pour la santé ??

    Le lait, un ami pour la vie ? Pas si sûr ...

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "affiche lait propagande année 50"

     

    Le lait est décrié depuis de nombreuses années, et tous ceux qui s'intéressent à la santé et à la nutrition ne peuvent l'ignorer.

    Mais qui croire ? Les organismes officiels qui nous recommandent de consommer du lait pour renforcer nos os ?

    Les petits mouvements qui s'élèvent de temps à autres, rappelant que le lait de vache est destiné aux veaux ??

    Difficile de s'y retrouver...

     

    Un récent documentaire d'Arte expose ci-dessous les avis divergents de plusieurs scientifiques :

    http://www.naturopathe91.com/videos/le-lait-mensonges-et-verites-documentaire-francais-2017-hd.html

     

    Mais le débat avance... Selon une étude suédoise publiée récemment dans le "British Medical Journal", boire plus d'un verre de lait par jour est délétère pour la santé et augmenterait notablement le taux de mortalité !

    Plus d'explications ci-dessous dans l'article du canard enchainé :

     

     

  • Rétrospective du salon du 12 mars 2017 au Ludion

    Deux mois après le salon du bien être et de la santé au naturel, retour en images !

     

    17202703 10155312425144411 38529401890967615 n

     

    Vous avez été nombreux à venir au salon du bien être et de la santé naturel, le 12 mars dernier, au Ludion : nous avons enregistré environ 250 visiteurs !

     

    Img 9763

     

    En dehors du fait que la salle était assez sonore et que le micro était peu (voir pas) entendu, les retours ont été globalement très positifs pour le plus grand plaisir des 20 participants bénévoles venus faire découvrir leur profession et tous les bénéfices à en tirer !

    Ainsi, coiffure énergétique, esthétique, coaching, naturopathie, kinésiologie, ostéopatie, réflexologie et bien d'autres domaines étaient représentés. Les ateliers ont été victimes de leur succès !... 

     

    Img 9643

     

    Vous pouvez retrouver les coordonnées de tous les intervenants ci-dessous :

    https://rencontres.villemoisson.org/

     

    Quant à moi, vous pouvez retrouver les 2 vidéos présentées dans mon diaporama lors de ma conférence "On est ce que l'on mange" :

    DIGESTION et ABSORPTION

    Bonne Santé et Flore intestinale diversifiée !

     

    Pour les gourmands qui sont venus déguster quelques patisseries sans gluten sur mon stand, retrouvez quelques recettes ici (encore un grand merci à toutes celles qui ont oeuvré pour moi !):

    Bûche au chocolat (sans gluten ni lactose)

    Cake chocolat-banane, sans gluten

    Cookies chocolat-noisettes sans gluten

    Fondant au chocolat avec ou sans gluten

     

    Etant donné les très bons retours et le plaisir des intervenants à partager leurs connaissances, ce même type de salon sera certainement reconduit et je vous en ferai part par le biais d'une newsletter (si vous n'êtes pas inscrit, faites le dès maintenant, c'est totalement gratuit : il vous suffit de renseigner votre adresse e-mail sur la page d'accueil, à droite dans l'onglet newsletter) !

     

  • La naturopathie pour une fin d'année scolaire sereine

    Le vendredi 21 avril prochain à 20h00, retrouvez moi à Morsang sur Orge pour une conférence intitulée :

     

    "La naturopathie pour une fin d'année scolaire sereine"

     

    Enfants cole heureux

     

    Cette conférence est organisée par l'association " Académie de la Paix et de la planète Terre" où j'interviens bénévolement.

    Plus d'informations ici:
    https://www.academie-paix-terre.com/pratiques-de-bien-etre

  • A la rencontre du bien-être et de la santé naturelle

    EXCEPTIONNEL : SALON DU BIEN-ETRE ET DE LA SANTE NATURELLE LE DIMANCHE 12 MARS 2017 DE 14H A 18H00 !!!

     

    Salon 12 mars 2018

     

    Vous vous posez des questions sur les thérapies complémentaires ?

    Vous cherchez des moyens naturels pour chasser le stress ?

    Vous souhaiteriez savoir comment mettre vos atouts en valeur ?

     

    Ce salon est fait pour vous !

    Entièrement gratuit, ce salon regroupera de nombreux professionnels tant en thérapies alternatives (kinésiologie, ostéopathie, naturopathie, pédicurie ...) qu'en bien-être (Do-In, esthéticienne, coiffeurs, coiffeur énergétique ...).

     

    Plusieurs animations sur le salon et des professionnels qui vous présenteront leur spécialités sous forme d'ateliers, jeux...

     

    Programme salon

    Visitez le site dédié à cet évènement et n'oubliez pas de vous inscrire auprès des professionnels !

    http://rencontres.villemoisson.org

    A très bientôt !

     

  • Statines : un futur scandale sanitaire ?

    Le scandale des statines :

     

    Medicaments

     

    Depuis quelques temps, le débat fait rage dans la communauté médicale : les statines ont-elles un intérêt dans la prévention du risque cardio-vasculaire ? Quel est le rapport bénéfice / risque des statines ?

     

    Cholestrol

     

    Si vous avez du cholestérol ou qu'un de vos proches a un taux de cholestérol important, alors écoutez le Dr Lorgeril. Il est médecin, chercheur au CNRS, cardiologue et spécialiste du cholestérol. 

     

    Le Dr Lorgeril prend la parole.

     

    N'hésitez pas à faire circuler cette page auprès de tous ceux qui pourraient être intéressés.

  • La vitamine D : une vitamine essentielle

    La vitamine D, pseudo vitamine, quasi hormone aux multiples rôles : immunité, croissance, bien-être et bien  d'autres encore ...

     

    Soleil1

     

    La vitamine D, contrairement aux autres vitamines, ne se trouve quasiment pas dans notre alimentation. Nous la fabriquons majoritairement entre avril et septembre, lorsque les UVB sont suffisamment puissants pour que notre peau la synthétise. Ainsi, notre corps constitue des réserves pour la saison froide (d'octobre à avril).

    Mais il y a un hic ... Nous ne sommes pas tous exposés de la même façon au soleil ... Ainsi, en France (au-dessus des Pyrennées), 70 à 80 % de la population se trouve carencée en hiver, les réserves étant épuisées à l'automne ...

    De plus, la couleur de peau a une influence sur la synthèse de la vitamine D : ainsi les peaux claires la synthétisent bien plus rapidement que les peaux foncées. Les peaux noires doivent rester deux fois plus longtemps au soleil pour synthétiser la même quantité de vitamine D que des peaux blanches.

     

    Mais quels sont les rôles de la vitamine D sur notre métabolisme ?

    Cuillere d huile de foie de morue

    Autrefois donnée aux enfants pour lutter contre le rachitisme (la célèbre "huile de foie de morue"), c'est en Angleterre, en en 1782 que le Dr Dale-Percival en donna l'initiative.

    En France, en 1865, c'est le Dr Armand Trousseau qui recommanda l'huile de foie de morue et le soleil pour lutter contre le rachitisme de plus en plus présent.

    C'est bien plus tard, qu'on démontre le rôle de la vitamine D sur la fixation du calcium sur l'organisme. En fait, elle régule le calcium de l'organisme. De ce fait, elle a un rôle dans la prévention de certaines maladies telles que l'ostéoporose, l'ostéomalacie, la polyarthrite-rhumatoïde, le rachitisme etc.

    Plus tard, d'autres études démontrent que la vitamine D a un rôle important dans l'immunité innée (défense de l'organisme immédiate face à des agents infectieux).  Ainsi, on observe moins de rhumes et de grippe chez les personnes ayant un bon taux de vitamine D.

    Elle ferait également baisser les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires, certaines maladies auto-immunes, le diabète de type 1 ...

    Mais d'autres propriétés sont apparues et pas des moindres : des résultats en laboratoire  (les frères Garland) établissent clairement que la vitamine D s'oppose au développement des tumeurs chez l'animal ou dans des cultures de cellules ... Par ailleurs, des cartes établissant le taux d'ensoleillement montrent clairement moins de cancers dans les pays mieux dotés en UVB "utiles".

    D'autres études encore montrent qu'une carence en cette vitamine augmente le risque du cancer du côlon.

    De plus, Elle interviendrait également sur la production de sérotonine et d'adrénaline, régulatrices de l'humeur...

    Comment  ?

    Pour assurer un bon taux de vitamine D, il convient de s'exposer un peu tous les jours, à la mi-journée, le plus découvert possible entre avril et septembre. Une exposition de dix à quinze minutes à midi en été, jambes et bras découverts apporterait environ 2500 UI. Bien évidemment, sans crème solaire, qui ne permettrait plus aux UV de passer !

    Quinze à trente minutes par jour suffisent, selon la tolérance de chacun car il n'est pas question de brûler! Il est donc indispensable d'observer sa propre tolérance pour ne pas faire rougir la peau et d'avoir à l'esprit que plus la peau est foncée, plus elle aura besoin d'une dose importante de soleil pour fabriquer de la vitamine D !

    Pour les vacances dans les pays chauds, en montagne, en bateau etc., il reste impératif, quelle que soit la couleur de la peau,  de se protéger pour ne pas brûler (vêtement, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire ...).

    Bronzage 011 topsitefr

     

    A partir du moment où le soleil devient désagréable sur la peau, il faut s'en retirer. Ainsi, vous obtiendrez un bon taux de vitamine D, sans les méfaits liés aux UV. En France, au-dessus de la chaine naturelle des Pyrennées (donc pour beaucoup d'entre nous), l'ensoleillement étant trop faible, il faudra toutefois se complémenter à l'automne pour maintenir un bon taux de vitamine D, l'alimentation en contenant trop peu, y compris en consommant des laits ou yaourts enrichis.

    Combien ?

    Selon les recommandations officielles, 200 UI par jour pour des adultes sont suffisants. Cependant un bon taux de vitamine D au sortir de l'été doit se situer entre 30 et 60 ng /mL. Or, 200 UI (5 ng) par jour sont insuffisantes pour obtenir un tel taux dans le sang. Selon certains chercheurs, il faudrait 1400 UI (35 ng) ...

     

    3766 20100201104710 zoom

     

    Quoi qu'il en soit, se complémenter à la fin de l'automne jusqu'au printemps reste une bonne alternative (pas de vitamine D au beaux jours lorsqu'on prend le soleil!). Vous pouvez demander à votre médecin traitant une prescription pour faire mesurer votre taux de vitamine D. Au sortir de l'été, le taux doit être haut. En revanche, en hiver, si vous mesurez votre taux, il y a de fortes probabilités pour qu'il soit au plus bas.

    La vitamine D3 est la plus assimilable. Elle est à privilégier (en voici une de bonne qualité). Enfin, sachez que différentes études mettent en avant qu'une dose quotidienne de vitamine D est bien plus profitable que des doses massives pour plusieurs mois... 

    Pour les plus jeunes, évitez le célèbre complexe de vitamine D associé au fluor. En effet, de récentes études (The Lancet) démontrent encore une fois la toxicité du fluor (ce sera le sujet d'une prochaine newsletter).

    Une dernière chose, n'oubliez pas de prendre votre vitamine D3 lors du repas pour une bonne assimilation avec les gras !

     

    Pour en savoir plus sur les vitamines et les minéraux travail-fin-d-etude-2.pdf(172.65 Ko)

  • Eco-consommation, directement du producteur au consommateur

    Manger mieux, mangez juste !

     

    Dans votre quartier.

    Pour vous, votre famille.

    Des offres avantageuses de produits frais, en direct des producteurs.

     

    C'est la Ruche qui dit Oui

     

    "La ruche qui dit oui" est un concept qui permet d'acheter directement au producteur, en évitant ainsi les marges de plusieurs intermédiaires.

    Elle offre des produits frais de qualité (viandes, légumes, pain, ...), à un prix juste, ainsi qu'une rémunération à sa juste valeur au producteur.

    Tout le monde peut monter une ruche ! Ainsi la personne qui décide de mettre en place une ruche trouve des producteurs, les consommateurs et organise la livraison et la réception des commandes. Elle perçoit alors une petite commission ce qui lui permet un complément de revenus.

    Venez vite rejoindre la ruche la plus proche de chez vous !

     

  • La spiruline, un aliment d'exception

    La spiruline, micro-algues consommées depuis plusieurs siècles, est un concentré de nutriments, faible en calories.

     

    Spiruline

     

    En fonction de la souche, les propriétés varient  mais certaines valeurs, pour avoir été analysées à plusieurs reprises, restent élevées :

    Riche en protéines de qualité (60 à 70%), la spiruline contient notamment :

    Des vitamines :

    A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 (acide folique), B12, E.

    Un défaut de vitamine B12 mène à l'anémie pernicieuse, frèquente chez les personnes âgées les végétariens et les végétaliens.

    Des minéraux et oligo-éléments :

    Phosphore, magnésium, fer, zinc, lithium, calcium, sodium, manganèse, sélénium, cuivre ...

    Le fer : Il est présent en grande quantité (12 fois plus que les lentilles et 40 fois que les épinards) et surtout, il est bien plus assimilable que celui contenu dans la viande. Il vous suffit de l'associer à une source de vitamine C pour le fixer (un jus d'orange pressée par exemple) .

    Des acides-gras essentiels (que notre corps ne peut pas synthétiser) :

    Notamment un taux élevé d'acide gamma-linolénique (source la plus importante après le lait maternel) qui joue un rôle clé au niveau de la régulation des mécanismes cellulaires.

    Des pigments :

    Entre autres de la chlorophylle, du bêta-carotène, de la superoxyde dismutase de la phycocianine (pigment bleu naturel) connus comme de puissants antioxydants (lutte contre les radicaux libres)

    A noter que la spiruline contient 20 fois plus de bêta-caroténe que la carotte. C'est l'aliment le plus riche en bêta-carotène.

    Des acides aminés (dont 7 des 8 essentiels) :

    Dont notamment l'isoleucine, la leucine, la tyrosine, l'arginine, la théonine, la lysine.

    Les propriétés de la spiruline ne s'arrête pas là.

    Plusieurs études ont démontré que la spiruline pourrait avoir des effets thérapeutiques remarquables tel que le rapporte le "journal of apllied phycology", Belgique,1993.

    Ainsi, la spiruline normaliserait les taux de cholestérol et de glucose (diabète), normaliserait la tension, aurait un effet sur l'obésité, en plus d'un effet protecteur face aux rayons...

    Pour finir, je vous invite à lire la conclusion d'une thèse de doctorat en pharmacie sur la spiruline, de Sébastien SGUERA (déc 2008) :

    "Depuis la nuit des temps, il existe sur Terre une source nutritionnelle et thérapeutique naturelle sans égale. Richesse protéique, acides-aminés essentiels, acides-gras essentiels, complexes vitaminiques multiples, fer biodisponible, activités antioxydantes, anti-inflammatoires, anticancéreuses, antivirales, immunomodulatrices, tout ceci condense dans une simple algue bleue microscopique nommée Spirulina platensis.

    Plus connue sous le nom de spiruline, cette cyanobactérie est aujourd'hui reconnue et utilisée dans les pays en voie de développement pour ses propriétés nutritionnelles pour lutter contre la malnutrition. Il est prouvé qu'une consommation régulière de spiruline permet a des enfants dénutris de suppléer aux besoins nutritionnels essentiels qu'une alimentation peu diversifiée ne peut leur apporter. C'est aussi dans le but de lutter contre la malnutrition que de nombreuses ONG viennent apporter leur aide, de part le monde, aux populations pauvres pour permettre un développement local et une gestion autonome de la culture de spiruline.

    Dans les pays développés, même si la spiruline n’a suscité l’intérêt des scientifiques que tardivement, elle jouit aujourd'hui d'un insert grandissant grâce a ses multiples propriétés thérapeutiques. Ces effets bien qu'étant plus préventifs que curatifs, en font un complément alimentaire de choix pour prévenir la survenue de maladies tels que les maladies cardiovasculaires, les cancers ou les infections virales, mais aussi pour diminuer les effets secondaires de traitements médicamenteux lourds tels que le sont les traitements anti-néoplasiques ou anti-retroviraux. Pour une fois, le terme d'aliment fonctionnel pourrait être employé a juste titre, tant le nombre et la qualité des études scientifiques portant sur la spiruline attestent de sa réelle valeur nutritionnelle et de certains effets thérapeutiques.

    Au vu de toutes ces propriétés, les professionnels de l'industrie cosmétique, pharmaceutique ou agro-alimentaire, ont pris conscience de l'énorme potentiel commercial de l'algue bleue. Pour le moment, les produits à base de spiruline sont encore peu nombreux, mais à l'heure actuelle ou fleurit le concept de la nutrition santé, il est certain que le marche des micro algues alimentaires, avec comme chefs de files Spirulina platensis et Chlorella vulgaris, est a l'aube d'une croissance mondiale importante. Dans les années a venir, nos assiettes risquent fortement d'être remplies de micro-algues alimentaires sous une forme ou sous une autre.

    Spirulina platensis apparaît comme l'aliment santé de demain. Au vu de tous ces éléments, l'algue bleue semble donner tout son sens au célèbre aphorisme d'Hippocrate : "Que ta nourriture soit ton médicament "."

     

     

    Lire la suite

  • Nouvelle étude : Les pesticides bien plus dangereux qu'annoncés ...

    Vous avez certainement déjà entendu parlé du Professeur Séralini.

    Il a fait parler de lui avec son étude, très controversée, sur les O.G.M., fin 2012.  Si, si, rappelez vous, les photos chocs de rats déformés par d'énormes tumeurs.

    Le revoici avec une nouvelle étude sur les pesticides :

    Il explique que le degré de toxicité des pesticides est évalué en fonction du principe actif. Le problème est que les adjuvants, qui ne sont pas dévoilés, modifient le principe actif, le rendant hautement toxique ...

    Ainsi en testant 9 pesticides in vitro sur des cellules humaines et non plus seulement le principe actif , le constat est sans appel : 8  formulations sur 9 sont des centaines de fois plus toxiques qu'annoncées ...

    Cette seconde étude, qui vient appuyer la première, a été relayée par sciences et avenir.

    Bien sûr, Séralini a ses détracteurs. Quoi de plus normal quand on s'attaque au Roundup, produit phare de la trop célébre entreprise Monsanto !

    N'oublions pas non plus que la France est le premier pays agricole d'Europe.

    Ainsi, en lisant le rapport de l'inserm sur les pesticides, on apprend que les rendements de blé, par exemple, sont passés de 15 quintaux par hectare à 70 quintaux par hectare en un peu plus de 60 ans ...

    "La France est un des premiers utilisateurs mondiaux de pesticides" peut-on lire un peu plus loin ...

    La vigne n'est pas épargnée :  elle représente environ 3% de la surface agricole en France et utilise environ 20% des pesticides à elles seules...

     

     

     

  • Notre cerveau entérique

    Le ventre notre deuxième cerveau ? En fait, il pourrait s'agir de notre "premier" cerveau ...

    On le savait déjà (et nous l'avions parfois constaté à nos dépens !), l'émotionnel est en liaison directe avec notre ventre ... Mais ce que nous ne savions pas (contrairement aux thérapies holistiques) de manière scientifique  c'est que notre ventre influe sur notre cerveau.

    Ainsi, la dépression mais aussi les pathologies nerveuses sont issues de notre macrobiote...

    "On est ce que l'on mange"

    Un excellent documentaire à regarder, pour ceux qui veulent comprendre :

    http://future.arte.tv/fr/le-ventre

    Lire la suite

  • Légalisation de la naturopathie au Portugal

    Isabelle ROBARD

    Docteur en droit

    Dix années après sa première loi dans le domaine des médecines non-conventionnelles (I), le Portugal vient de voter en juillet 2013 une nouvelle loi (II) confortant et renforçant la légalisation des praticiens de santé non-médecins dans ce domaine et, en particulier, les naturopathes.

    I. LA LOI CADRE DE 2003

    Le Portugal où régnait un monopole médical à la française s’était déjà illustré en 2003 en faisant voter une loi cadre visant à encadrer 6 des 8 disciplines des médecines non-conventionnelles énumérées par la Résolution du Parlement européen du 29 mai 1997 dont la Naturopathie, à savoir : l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie, la naturopathie, la phytothérapie et la chiropractie.

    Cette loi cadre définissait les médecines non-conventionnelles comme « les médecines qui se fondent sur une philosophie différente de la médecine conventionnelle et appliquent des processus spécifiques de bilans et de thérapeutiques ».

    Dans un second chapitre ce texte reconnaissait déjà l’autonomie technique et déontologique des professionnels et fixait comme tutelle celle du ministère de la Santé.

    Une commission technique consultative composée d’un professionnel de chaque discipline et des ministères de la Santé, de l’Education et des Sciences et de l’Enseignement supérieur était créée ayant vocation à être consultée sur la mise en place notamment des critères d’exercice et de formation et qui devait cesser ses fonctions en 2005 dès lors que le processus d’exécution aurait été mis en place.

    II. UNE NOUVELLE LOI EN 2013

    Forte des avis formulés par la commission technique et des avis des commissions santé, sécurité social et Travail, une nouvelle loi qui entrera en vigueur en octobre prochain, vient de voir le jour, après une reprise du processus parlementaire en 2012.

    Cette nouvelle proposition de loi s’est appuyée sur les orientations de l’Organisation mondiale de la Santé et sur les grandes lignes de la précédente loi de 2003, « évoquant une lacune depuis plus de 9 ans »

    Le Conseil des ministres portugais a donc présenté en novembre 2012 sur la base de divers avis, une proposition de loi portant sur les 6 disciplines initialement visées, dont LA NATUROPATHIE.

    Les grandes lignes de ce texte sont les suivantes :

        - Reprise de la notion d’indépendance technique et déontologique déjà fixée en 2003, démontrant que ces praticiens de santé naturopathes ne seront pas des auxiliaires de santé agissant sur prescription médicale, mais des professionnels de premier rang d’accès ;

        - Licence professionnelle à obtenir selon des critères de formation à venir (cycle d’études compatible avec les exigences fixées pour chaque branche). A cet effet, un Conseil consultatif pour les médecines non-conventionnelles est mis en place chargé de définir les critères d’exercice et de formation aves des représentants des disciplines concernées et des ministères (santé, enseignement supérieur, du travail), un représentant de l’Ordre des médecins, de l’Ordre des pharmaciens, des consommateurs ;

         - Etablissement d’un Registre actualisé par l’ACSS (Administration Centrale du Système de Santé) et mis en ligne par l’administration ;

         - Les critères de base juridico-déontologiques sont définis (information claire, loyale et transparente sur le pronostic, le traitement et sa durée, recueillir le consentement du consultant selon les Bonnes pratiques en vigueur dans la Profession, ne pas alléguer fallacieusement pour le praticien que sa pratique peut soigner les maladies, les dysfonctions et les malformations) ;

         - Interdiction pour le praticien naturopathe de vendre des produits dans ses locaux de consultation ;

         - Obligation d’être assuré en Responsabilité civile professionnelle.

    Cette obligation ne fait que confirmer celle fixée par une Directive européenne de 2011.

    Un point novateur dans cette réglementation comparativement au droit comparé européen, est qu’afin d’éviter toute éventuelle interaction, il est fait obligation au patient/consultant de faire savoir par écrit à son praticien naturopathe s’il prend des médicaments conventionnels ou naturels, ce qui permet d’établir dans la relation juridique patient/praticien, une obligation d’information/transparence et de responsabiliser le patient.

    En cas de violation de la loi, des sanctions sont prévues à la fois pénale (amendes) et de suspension de la licence pouvant aller de 3 mois à 3 ans et jusque la radiation définitive.

    Des dispositions transitoires sont également fixées, sachant que les décrets d’application devront être pris dans les 180 jours suivants l’entrée en vigueur de la loi du 22 juillet 2013, publiée en septembre 2013.

    CONCLUSION

    Cette loi qu’il faut saluer se situe dans la droite ligne des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé en appelant aux gouvernements pour une intégration des médecines traditionnelles ou non-conventionnelles, non seulement dans les pays en voie de développement mais également dans les pays dits développés.

    Cette loi se situe aussi dans la mouvance de la Résolution du Parlement européen du 29 mai 1997 qui en appelait à une harmonisation dans ce domaine indiquant notamment :

    « Considérant l'importance d'assurer aux patients une liberté de choix thérapeutique aussi large que possible, en leur garantissant le plus haut niveau de sécurité et l'information la plus correcte sur l'innocuité, la qualité, l'efficacité et les éventuels risques des médecines dites non conventionnelles, et de les protéger contre les personnes non qualifiées ».

    Enfin, le Portugal se situe dans la droite ligne de la réglementation de nombreux Etats membres de l’Union européenne tout en innovant en responsabilisant le patient, en l’obligeant à informer loyalement son naturopathe sur sa consommation de médicaments conventionnels et naturels.

    Nous constatons que nombre des critères définis par la loi portugaise sont déjà mis en place en France à travers les organisations professionnelles sérieuses de la naturopathie.

    A l’heure où la France revoit la réglementation des ostéopathes à travers les critères de compétence et de formation, gageons que ce texte portugais portant officialisation du titre de naturopathe serait susceptible d’insuffler une inspiration aux pouvoirs publics français, notamment suite à la parution en octobre 2012 des recommandations du Centre d’analyse stratégique de Matignon proposant la légalisation des naturopathes par la mise en place d’un label.

    Lire la suite