Christelle Deloges

La naturopathie : Pour quoi? Pour qui? Par qui ?

"Le microbe n'est rien le terrain est tout" Antoine Béchamp

Dna bacterias 1048 2332 jpg

 

La naturopathie est définie par l'Organisation Mondiale de la Santé comme une médecine traditionnelle occidentale.

Le but du naturopathe est d'optimiser le système immunitaire en corrigeant les habitudes de vie grâce aux facteurs naturels de santé.

La consultation "bilan" vous permet d'optimiser votre santé, que ce soit pour un problème particulier ou dans une démarche globale, grâce à un entretien d'environ 1h30 où vous seront délivrées des recommandations personnalisées.

Installée depuis 2014, je vous accueille dans mon cabinet, à Villemoisson, du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

 

LA NATUROPATHIE POUR QUOI ?

 

Images

 

La naturopathie vise à restaurer l'état de santé le plus haut possible de chaque individu.

Ainsi, le naturopathe intervient par exemple sur :

  • Les problèmes de poids
  • Les maux de tête
  • Les troubles digestifs
  • Les troubles du transit
  • Les problèmes de peau
  • Les maladies chroniques
  • Les problèmes articulaires
  • Le stress et la nervosité

LA NATUROPATHIE POUR QUI ?

 

Famille heureuse tir moyen interieur 23 2148880377 jpg

 

Parce que la naturopathie est une médecine traditionnelle et que la naturopathie hygionomiste® se base sur les facteurs naturels de santé, la naturopathie s'applique à tous les individus :

  • Préparation à la conception
  • Préparation à la naissance
  • Enfant
  • Adultes
  • Personnes âgées
  • En prévention
  • En complément d'un traitement allopathique

Le naturopathe est un éducateur de santé. En analysant et corrigeant les mauvaises habitudes de vie, le naturopathe vous donne les clefs de la santé afin de devenir acteur de votre santé. Deux à trois consultations suffisent généralement à reprendre en main sa santé.

 

LA NATUROPATHIE PAR QUI ?

 

 

Conf oct 19 5

 

Après plusieurs années de lecture, de recherche et de passion, j'ai décidé de me former à la naturopathie.

Mais le souhait de devenir naturopathe est surtout né de la mise en pratique, sur notre famille, de mes apprentissages.

Après avoir modifié nos habitudes alimentaires, les bénéfices étaient tels que j'ai voulu en faire mon métier.

J'ai donc recherché une école conforme à mes souhaits : une naturopathie classique sans iridologie et sans manipulations thérapeutiques, une école indépendante qui enseigne l'anatomie et la physiologie.

J'ai trouvé cette école auprès de l'Institut de Formation Naturopatique, dirigée par Guy Bohémier.

J'ai étudié pendant trois années afin de compléter les cours de naturopathie hygionomiste® : 52 cours magistraux de naturopathie, l'anatomie et la physiologie humaines, la trophologie, les pathologies, la terminologie médicale, ainsi qu'un travail de fin d'études sur les vitamines, minéraux et oligo-éléments.  travail-fin-d-etude-2.pdf.

La dernière partie consiste à régler des cas pratiques.

Je suis également diplômée en gestion de la santé, membre praticien de la société EducoSanté et membre du C.N.Q..

Si vous voulez en savoir plus sur le métier de naturopathe, vous trouverez ci-dessous une série de questions auxquelles j'ai répondu après 5 années d'exercice :

https://www.naturopathe91.com/blog/etre-naturopathe.html

Egalement une interview de Denise Pion sur ProntoPro :

https://www.prontopro.fr/blog/naturopathie-hygionomiste-avec-christelle-deloges/

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Livre bibliotheque manuel ouvert 1150 5920 jpg

Bibliographie I.F.N.

Anatomie et physiologie humaines, E.N. Marieb (Pearson)
Manuel pratique de nutrition, J. Médart (de Boeck)
Symptômes et maladies ,S.S. Miller (Robert Laffont)
Dictionnaire d'anatomie et pathologie (désiris)

Bibliographie personnelle  (liste non exhaustive)

Lait, mensonges et propagandes, T. Souccar (éd. T. Souccar)
Nutrition, mensonges et propagandes, M. Pollan (éd. T. Souccar)
Cholestérol, mensonges et propagandes Dr M. Lorgeril (éd. T. Souccar)

Santé Mensonges et propagandes, T. Souccar et Isabelle Robard  (éd. Seuil)

Bidoche, Fabrice Nicolino (éd. Les Liens qui Libérent)

Gluten, comment le blé moderne nous intoxique, Julien Venesson (éd. T. Souccar)

Le Mythe de l'Ostéoporose, T. Souccar (éd. T. Souccar)

Les 5 piliers de la santé , Dr Ph. G. Besson, Dr A. Bondil, Dr André Denjean, Dr Ph. Keros (éd. Jouvence)

Le sucre ou la vie, B. Kleiner (éd. lanore poche)

Toxic Food, William Reymond (éd. Flammarion Enquête)

Vaccins, on nous aurait menti ? Maître J-P Joseph (éd. Testez Editions)

La vérité si je mange bio, Thierry Farraire (éd. Pigmalion)

Le nouveau guide des vitamine ,T. Souccar, Dr J.P. Curtay (éd. Seuil)

A la découverte des oligo-éléments G. Bertrand (éd. Sciences Libres)

Diététique de l'expérience, R. Masson (éd. Guy Trédaniel)

Le guide des vrais compléments alimentaires, R. Masson (éd. Guy Trédaniel)

L'alimentation ou la 3eme médecine, Dr Jean Seignalet (éd. Collection Ecologie Humaine)

Prenez en Main votre santé Tomes 1,2,3, M. Dogna (éd. Guy Trédaniel)

 

 

LE BLOG : actualités, cuisine, santé...

  • La Diphtérie

    Quelles sont les maladies contre lesquelles on nous vaccinait, avant le 1er janvier 2018 ?

     

     

    Vaccinations

     

    En France, pour ceux nés avant le 1er janvier 2018, la seule vaccination obligatoire est la primo-vaccination du D.T.P.(Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite), c'est à dire 2 injections à 2 et 4 mois et un rappel à 11 mois. Sur les 29 pays européens, seuls 10 pays obligent à la vaccination du D.T.P. (soit un tiers).

    En France, après la primo-vaccination obligatoire, les rappels sont recommandés, sauf pour la poliomyélite où les rappels sont obligatoire jusqu'à l'âge de 13 ans. 

    La vaccination du B.C.G. ayant été rendue facultative à partir de 2007, elle reste cependant conseillée notamment en île-de-France. Mais contre quelles maladies nous protége t-on ?

    LA DIPHTERIE

    La diphtérie : Dans le monde, elle touche majoritairement les enfants de 6 mois à 15 ans (En France, seulement 4 cas de diphtérie entre 2002 et 2010, tous importés). Elle est due à une bactérie qui, en déversant ses toxines, s'attaquent aux muqueuses de la gorge, parfois du nez et du larynx ce qui entrainent différents symptômes. La forme la plus bénigne est la diphtérie nasale : il s'agit d'un coryza (écoulement par le nez, souvent unilatéral) souvent avec des croûtes et quelque fois du sang. Le malade est alors immunisé mais devient un porteur sain. 

    La forme la plus connue car impressionnante est l'angine diphtérique. : Sa principale manifestation est une infection des voies respiratoires supérieures avec une fièvre modérée, une mauvaise haleine ainsi que des vomissements. Elle fait penser à une banale angine. Ce qui la distingue c'est le gonflement du cou (oedème), des maux de tête, et souvent la présence de « fausses membranes » blanchâtres ou grisâtres (diphteria en grec signifie "membrane") qui s'étendent rapidement au niveau des amygdales ou dans le nez, rendant difficile la respiration.

     

    3 dipth throat

     

    La contamination : La diphtérie est très contagieuse : éternuements et toux sont suffisants pour transmettre la maladie. Plus rarement, du lait cru contaminé ainsi que les animaux (y compris de compagnie) peuvent être vecteurs de la maladie. L'incubation est de 2 à 5 jours.

    Traitement :Un sérum antitoxinique est administré le plus tôt possible pour stopper les toxines. En parrallèle, un traitement antibiotique est mis en place pour tuer les bactéries. Selon l'OMS, environ 10 % des personnes meurent de la diphtérie (comprenant des personnes ayant reçu un traitement).

    Traitement non conventionnel : Le Dr Neveu rapporte au milieu du 20eme siècle des cas de guérison grâce au chlorure de magnésium (travaux du Dr Delbet).

    Fréquence :En France, le dernier cas autochtone déclaré date de 1989, et le dernier décès de 1982. Après plus de dix ans sans aucun cas notifié, 4 cas ont été rapportés entre 2002 et 2010, tous importés.

     

    La diphterie 6 638

     

    Controverse : Dans les pays en voie de développement, une certaine immunité naturelle est acquise, des souches de diphtéries, surtout cutanées étant encore très présentes. L'éradication de la diphtérie en France grâce à la vaccination (obligatoire depuis 1938 en France mais effective seulement à partir de 1945) est en effet sujet à controverse...

    "En 1975, l'OMS publiait un document intitulé Quelques problèmes non résolus dans la diphtérie relevant que le vaccin n'était pas toujours efficace individuellement, et qu'il fallait une vaccination presque universelle des jeunes enfants pour contenir la maladie (division par mille du nombre de cas). Le degré de protection conféré par la vaccination avec l'antitoxine n'est souvent guère satisfaisant. 7 à 10 % des cas de diphtérie signalés aux États-Unis se déclarent chez des sujets complètement immunisés selon leur dossier, selon le rapport annuel de surveillance de la Diphétrie de l'US Communicable Disease Centre. Deuxièmement, il a été clairement montré par Frost en 1928, que l'immunité antidiphtérique est fréquente au cours de la première enfance à la suite d'infections cutanées impliquant C.Diphtheria (diphtérie cutanée) et dont les signes cliniques sont très ténus sinon absents. Il n'est donc pas possible de savoir dans quelles proportions l'immunité est acquise par voie de vaccination ou autrement."

    D'après plusieurs données, il apparait que les cas de diphtérie sont plutôt corrélés aux conditions de vie...

  • Bûche au chocolat (sans gluten ni lactose)

    Génoise (pour 8 personnes) :

    Ingrédients :

    4 oeufs

    100 g de sucre

    1 pincée de sel

    80g de farine de riz

    20 g d'amidon de maïs

    Préparation de la génoise :

    Préchauffer le four Th 7 (210°). Casser les oeufs et séparer le blanc des jaunes.

    Fouetter le jaune avec le sucre la cannelle et le sel jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

    Ajouter la farine et bien mélanger.

    Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

    Couvrir une plaque à patisserie de papier sulfurisé, y verser la génoise, l'étaler et glisser au four 10 à 12 mn.

    La génoise est prête quand elle est dorée sur le dessus et que la pointe du couteau revient sèche.

    Ganache au chocolat :

    Faire fondre au bain-marie une tablette de 200g de chocolat patissier (attention à la composition pour les intolérants au lactose).

    Une fois le chocolat fondu, ajouter une brique de 20 cl de substitut de crême (à base de soja ou de riz qui ont un goût assez neutre).

    Bien mélanger.

    Montage de la bûche :

    Après avoir laisser reposer la génoise pour ne pas vous brûler, étaler les 3/4 de la ganache sur la génoise. Replier ensuite avec le papier sulfurisé de façon à commencer à enrouler la génoise. Au fur et à mesure, décoller délicatement le papier sulfurisé de la génoise.

    Une fois la génoise roulée, verser le reste de ganache sur tous les côtés. Avec une fourchette, tracer quelques sillons (pour imiter les sillons du bois).

    C'est prêt !

     

     

  • La vitamine D : une vitamine essentielle

    La vitamine D, pseudo vitamine, quasi hormone aux multiples rôles : immunité, croissance, bien-être et bien  d'autres encore ...

     

    Soleil1

     

    La vitamine D, contrairement aux autres vitamines, ne se trouve quasiment pas dans notre alimentation. Nous la fabriquons majoritairement entre avril et septembre, lorsque les UVB sont suffisamment puissants pour que notre peau la synthétise. Ainsi, notre corps constitue des réserves pour la saison froide (d'octobre à avril).

    Mais il y a un hic ... Nous ne sommes pas tous exposés de la même façon au soleil ... Ainsi, en France (au-dessus des Pyrennées), 70 à 80 % de la population se trouve carencée en hiver, les réserves étant épuisées à l'automne ...

    De plus, la couleur de peau a une influence sur la synthèse de la vitamine D : ainsi les peaux claires la synthétisent bien plus rapidement que les peaux foncées. Les peaux noires doivent rester deux fois plus longtemps au soleil pour synthétiser la même quantité de vitamine D que des peaux blanches.

     

    Mais quels sont les rôles de la vitamine D sur notre métabolisme ?

    Cuillere d huile de foie de morue

    Autrefois donnée aux enfants pour lutter contre le rachitisme (la célèbre "huile de foie de morue"), c'est en Angleterre, en en 1782 que le Dr Dale-Percival en donna l'initiative.

    En France, en 1865, c'est le Dr Armand Trousseau qui recommanda l'huile de foie de morue et le soleil pour lutter contre le rachitisme de plus en plus présent.

    C'est bien plus tard, qu'on démontre le rôle de la vitamine D sur la fixation du calcium sur l'organisme. En fait, elle régule le calcium de l'organisme. De ce fait, elle a un rôle dans la prévention de certaines maladies telles que l'ostéoporose, l'ostéomalacie, la polyarthrite-rhumatoïde, le rachitisme etc.

    Plus tard, d'autres études démontrent que la vitamine D a un rôle important dans l'immunité innée (défense de l'organisme immédiate face à des agents infectieux).  Ainsi, on observe moins de rhumes et de grippe chez les personnes ayant un bon taux de vitamine D.

    Elle ferait également baisser les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires, certaines maladies auto-immunes, le diabète de type 1 ...

    Mais d'autres propriétés sont apparues et pas des moindres : des résultats en laboratoire  (les frères Garland) établissent clairement que la vitamine D s'oppose au développement des tumeurs chez l'animal ou dans des cultures de cellules ... Par ailleurs, des cartes établissant le taux d'ensoleillement montrent clairement moins de cancers dans les pays mieux dotés en UVB "utiles".

    D'autres études encore montrent qu'une carence en cette vitamine augmente le risque du cancer du côlon.

    De plus, Elle interviendrait également sur la production de sérotonine et d'adrénaline, régulatrices de l'humeur...

    Comment  ?

    Pour assurer un bon taux de vitamine D, il convient de s'exposer un peu tous les jours, à la mi-journée, le plus découvert possible entre avril et septembre. Une exposition de dix à quinze minutes à midi en été, jambes et bras découverts apporterait environ 2500 UI. Bien évidemment, sans crème solaire, qui ne permettrait plus aux UV de passer !

    Quinze à trente minutes par jour suffisent, selon la tolérance de chacun car il n'est pas question de brûler! Il est donc indispensable d'observer sa propre tolérance pour ne pas faire rougir la peau et d'avoir à l'esprit que plus la peau est foncée, plus elle aura besoin d'une dose importante de soleil pour fabriquer de la vitamine D !

    Pour les vacances dans les pays chauds, en montagne, en bateau etc., il reste impératif, quelle que soit la couleur de la peau,  de se protéger pour ne pas brûler (vêtement, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire ...).

    Bronzage 011 topsitefr

     

    A partir du moment où le soleil devient désagréable sur la peau, il faut s'en retirer. Ainsi, vous obtiendrez un bon taux de vitamine D, sans les méfaits liés aux UV. En France, au-dessus de la chaine naturelle des Pyrennées (donc pour beaucoup d'entre nous), l'ensoleillement étant trop faible, il faudra toutefois se complémenter à l'automne pour maintenir un bon taux de vitamine D, l'alimentation en contenant trop peu, y compris en consommant des laits ou yaourts enrichis.

    Combien ?

    Selon les recommandations officielles, 200 UI par jour pour des adultes sont suffisants. Cependant un bon taux de vitamine D au sortir de l'été doit se situer entre 30 et 60 ng /mL. Or, 200 UI (5 ng) par jour sont insuffisantes pour obtenir un tel taux dans le sang. Selon certains chercheurs, il faudrait 1400 UI (35 ng) ...

     

    3766 20100201104710 zoom

     

    Quoi qu'il en soit, se complémenter à la fin de l'automne jusqu'au printemps reste une bonne alternative (pas de vitamine D au beaux jours lorsqu'on prend le soleil!). Vous pouvez demander à votre médecin traitant une prescription pour faire mesurer votre taux de vitamine D. Au sortir de l'été, le taux doit être haut. En revanche, en hiver, si vous mesurez votre taux, il y a de fortes probabilités pour qu'il soit au plus bas.

    La vitamine D3 est la plus assimilable. Elle est à privilégier (en voici une de bonne qualité). Enfin, sachez que différentes études mettent en avant qu'une dose quotidienne de vitamine D est bien plus profitable que des doses massives pour plusieurs mois... 

    Pour les plus jeunes, évitez le célèbre complexe de vitamine D associé au fluor. En effet, de récentes études (The Lancet) démontrent encore une fois la toxicité du fluor (ce sera le sujet d'une prochaine newsletter).

    Une dernière chose, n'oubliez pas de prendre votre vitamine D3 lors du repas pour une bonne assimilation avec les gras !

     

    Pour en savoir plus sur les vitamines et les minéraux travail-fin-d-etude-2.pdf(172.65 Ko)

  • Conférence sur le sucre du 14 octobre 2018

    • Le 17/10/2018

    Comme promis, à la fin de la conférence que j'ai donné le 14 octobre dernier sur le sucre, je matérialise ici quelques sources qui m'ont permise de "creuser" le sujet sous toutes ses coutures !

     

     

    Masques halloween bonbons

     

     

    • JAMA Internal medecine « Sugar Industry and Coronary Heart Disease Research” nov 2016
    • PubMed, (moteur de recherche d’études de biologie et de médecine)
    • Nutrition Journal, Ian Myles, chercheur au National Institutes of Health .
    • Alternative santé – La glycation -15/04/2015
    • Futura science “Santé cardiaque : l’industrie du sucre rejette la faute sur le gras”
    • “Sucre : un tueur en série” – Conférence du Professeur Castronovo
    • “Sucre le doux mensonge”, par Michèle Hozer, diffusé sur Arte .
    • « Le sucre ou la vie », Bruno Kleiner, Naturopathe
    • « Sucre, l’amère vérité », Robert Lustig, endocrinologue pédiatrique
    • « L’addiction au sucre selon le chercheur au CNRS Serge Ahmed »(voir sur mon site les vidéos « on ne nous dit pas tout »).

     

    Egalement, les différents noms du sucre :

     

     

    Detecter les etiquettes

  • Flan sans gluten ni lactose

    Flan maison, sans gluten ni lactose ... Délicieux !..

     

    Cousin du clafoutis et autre far breton, le flan qu'il soit aux oeufs ou patissier reste un grand classique, nutritif et facile à réaliser. Cette recette vous permettra de réaliser des crèmes vanilles, un flan patissier ou tout simplement un flan.

     

     Flan 2

    Ingrédients (pour 8 personnes) :

    1/2 litre de lait de riz

    3 oeufs

    120 g de sucre

    2 sachet de sucre vanillé ou 2 c. à c. d'extrait de vanille

    40 g de farine de riz

    40 g d'amidon / fécule de maïs

     

    Préparation (10 mn) :

    Mettre le lait à chauffer

    Pendant ce temps, battre les oeufs avec le sucre

    Ajouter la farine de riz et la fécule de maïs puis la vanille

    Lorsque le lait est bien chaud, le verser sur la préparation en remuant bien

    Remettre la préparation sur le feu et porter à ébullition sans cesser de mélanger

    Laisser la crème sur le feu jusqu'à ce qu'elle épaississe

    Crèmes :

    Disposer dans des ramequins, laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur

    Flan patissier :

    Laisser refroidir un peu la préparation puis la verser sur la pâte que vous aurez piqué à l'aide d'une fourchette, enfourner 40 mn à 180 ° dans le four chaud.

    Flan :

    Beurrer un moule à tarte et verser la préparation. Enfournez à 200°. Le flan est prêt quand il est bien doré. Laisser refroidir avant de déguster.

     

    Bon appétit !

     

     

     

  • L'homéopathie, c'est quoi ?

    • Le 06/02/2019

    Homéopathie, bientôt la fin ?

     

    Homeopathie

     

    Un sujet d'actualité puisqu'il est question de dérembourser l'homéopathie et pourquoi pas d'interdire cette belle spécialité...

    Convaincue des bienfaits des thérapies complémentaires, et constatant que beaucoup ne connaissent pas les principes d'agissement de l'homéopathie, je me propose de vous expliquer simplement comment agit cette médecine singulière .

    Car oui, elle agit, comme l'atteste de nombreux témoignages ou comme nous avons pu en faire l'expérience ! 

    Le souci c'est que les scientifiques ne savent pas comment elle agit (les nombreuses dilutions ne permettant pas de retrouver de principe actif) et donc contestent son efficacité, mise sur le dos, au mieux, de "l'effet placebo" !

    Il y a de quoi agacer les médecins-homéopathes (oui je dis bien "médecin-homéopathe" car en France, l'homéopathie est une spécialité que seuls les médecins peuvent exercer).

    Alors comment concevoir qu'elle fasse tant d'adepte alors que l'on ne trouve aucun principe actif dans les granules ?

    Explications : L'homéopathie a été fondée par le Docteur Hahnemann, en Allemagne à la fin du 18eme siècle. Elle repose sur 2 grands fondements : on cherche à reproduire, avec des élements de la nature, les maux de nos maladies (principe de la smilitude). Au fil des expériences, Hahnemann constate que plus les préparations sont diluées, plus elles sont efficaces (principe de la dilution).

     

    Hahnemann

    Je vais prendre un exemple que je donne souvent : l'allium cepa, en latin (terme botanique) l'oignon.

    Qui n'a pas pleuré devant un bel oignon à éplucher et couper en fines lamelles ! Vous vous rappelez ?

    L'allium cepa est utilisé dans certains rhumes pour lesquels on retouve les caractéristiques des maux déclenchés par l'oignon : des brûlures et larmoiements des yeux comme si il y a avait de la fumée et un écoulement du nez abondant et clair, liquide comme de l'eau (je ne donne pas ici toutes les caractéristiques).

    Le but, en donnant l'allium cepa, est de faire réagir l'organisme afin qu'il se défende. C'est la loi de la similitude.

    Ainsi le capsicum annum (poivre de Cayenne) sera donné dans certains cas d'inflammation par exemple.     

     

       42794186the simpsons movie homer 956 jpg

     

    Pourquoi cela marche t-il ? défrayant règulièrement la chronique, il semblerait que l'homéopathie agisse grâce à la "mémoire de l'eau", un concept difficile à avaler pour pas mal de scientifiques, relevant plutôt de la physique quantique.

    Quand à l'effet placebo, pourquoi pas puisque l'on sait qu'il entraine « des modifications de l'activité électrique de certaines aires du cortex cérébral et des effets neurobiologiques touchant l'enzyme nécessaire à sa production de sérotonine dans les neurones». (Le Figaro, sept 2012 "Le placebo peut-il vraiment soigner?") mais comment peut-on induire cela à un bébé, voire même, à un élevage entier de canards ???

     

    Comment bien prendre l'homéopathie :

     

    • Laisser fondre les granules sous la langue.
    • A distance des repas.
    • Sans goût dans la bouche.
    • Ne pas consommer de menthe.
    • Si plusieurs remèdes sont donnés, les prendre à distance les uns des autres.

     

    L'homéopathie uniciste :

    La véritable homéopathie ! Ici, il nest pas question de proposer un remède pour un symptôme mais plutôt de trouver le remède propre au patient afin de relancer l'ensemble de l'organisme en corrigeant les déséquilibres.

    La consultation homéopathique est assez longue puisque l'homéopathe se basera sur les caractéristiques propres au patient (individualisation et globalité des symptômes) afin de trouver son remède personnel parmi des milliers. Des caractéristiques tout-à-fait personnelles qui pourront porter sur des phobies particulières, des symptômes récurrents et périodiques, des cauchemars ou encore une répulsion de certains aliments par exemple.

    Le remède correspondant au patient va relancer les processus d'auto-guérison en rééquilibrant le terrain.

     

    Débat passionnant, médecine controversée depuis son tout début, l'homéopathie reste peu coûteuse mais surtout appréciée de beaucoup. Alors l'homéopathie bientôt la fin ? J'espère bien que non ...

    Disponible encore quelques semaines sur France 5 :

    https://www.france.tv/france-5/enquete-de-sante/856525-homeopathie-bientot-la-fin.html

  • Le charbon activé, un puissant absorbeur de toxines

    Un aliment pas frais, une contamination bactérienne ou tout simplement un virus et c'est la catastrophe !... Le corps s'emballe ... Vous sentez votre estomac douloureux se soulever et vous rendez votre déjeûner !

    Dites "merci" à votre corps performant d'avoir fait sortir de votre organisme une dangereuse toxine : le vomissement, tout comme la diarrhée, visent à éliminer une toxine de notre corps. C'est grâce au système nerveux qui envoie les informations et qui déclenche une réaction visant à nous maintenir en vie !

    Vous comprenez maintenant mieux pourquoi prendre des anti-vomitifs et anti-diarrhéiques ne constituent pas, de ce point de vue là,  une solution satisfaisante ...

    Le charbon activé est dans notre famille, toujours à portée de main et il fait partie de notre trousse à pharmacie quand nous partons en vacances.

    Son grand pouvoir adsorbant lui permet de capturer les toxines grâce à sa porosité.

    Découvert par Pierre Fleurus Touéry au 19eme siècle, ce pharmacien n'avait pas hésité à s'empoisonner après la prise de charbon activé afin de démontrer ses vertus.

    Attention cependant : pour bénéficier au maximum des vertus du charbon activé, vous devez acheter du "charbon activé en poudre". Le charbon sous forme de gélule est beaucoup moins efficace.

    Posologie :

    • 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau 3 fois par jour en cas d'intoxication alimentaire et dès les premiers symptômes.
    • 1 cuillère à soupe à jeun le matin dans un verre d'eau. En cure de détoxification de l'intestin.

     Bien rincer votre bouche et vos dents pour nettoyer les dépots de charbon. La coloration en noir des selles est tout à fait normal pendant toute la durée de la prise de charbon.

    Précautions d'emploi: Le charbon activé ayant un fort pouvoir d'adsorption, prendre les médicaments à distance (2 à 3 heures) de la prise de charbon. Attention pour celles qui prennent la pilule contraceptive à bien veiller à ce délai. Bien s'hydrater pour éviter la constipation.

     

    Le saviez-vous ?...

    Les filtres des carafes filtrantes, sont à base de charbon.  Le charbon activé intervient dans la décontamination de l'eau (pesticides).

    Il est également donné dans les cas d'ingestion de médicaments mais aussi utilisé dans les masques à gaz tout comme dans les systèmes de filtration (hotte mais aussi système de filtration des abris anti-atomique).

  • Pancakes sans gluten

    Des pancakes sans gluten, prêt en quelques minutes et délicieux !

     

    Img 0723

     

    Pour 10 à 15 pancakes environ :

    125 g de farine de riz semi-complet

    125 g de fécule de maïs

    30 g de sucre

    2 oeufs

    1 c. à c. de bicarbonate de soude

    65 g de beurre doux (ou margarine pour "0" lactose)

    30 cl de lait de riz

     

    Préparation :

    Mélanger les farines, le bicarbonate de soude et le sucre

    Faire un puit, y casser les deux oeufs

    Délayer doucement puis ajouter le beurre fondu

    Ajouter ensuite le lait

    Bien délayer

     

    Dans une petite poèle bien chaude et huilée, verser une petite louche de la préparation.

    Retournez ensuite pour faire dorer l'autre côté

    Saupoudrer éventuellement de sucre, d'un peu de confiture ou de pâte à tartiner !

Extraits vidéos

  • Ne pas avoir peur de ses émotions

    Serge Rafal reçoit le Dr Stephanie Hahusseau pour son livre "Laisser vivre ses émotions sans culpablité ni anxiété" paru aux éditions Odile Jacob. "
  • CNRS - L'addiction au sucre selon le Dr. Serge Ahmed

    Participez au prochain webinaire : 5 Indispensables pour Démarrer votre Detox du Sucre SANS Frustration -- http://urlz.fr/5q2t"
  • Des huiles … pas si vegetales

    Des huiles pas si vegetales France 5 Tournesol, colza, olive, arachide... les Français consomment chaque année quelque 1,7 million de tonnes d'huiles. Essentielles pour notre équilibre nutritionnel, ces substances fournissent des acides gras que le corps ne produit pas naturellement : oméga 3, 6 et 9 ainsi que de la vitamine E. Selon les nutritionnistes, les Français manquent d'oméga 3. En cause, une certaine méconnaissance du contenu réel des huiles. Celle faite avec des olives fait figure d'exception sur le marché hexagonal. En effet, ce sont essentiellement des huiles dites végétales, c'est à dire raffinées, qui sont proposées dans les supermarchés. Ces produits finissent dans nos fritures, plats cuisinés industriels, mayonnaise ou vinaigrettes. Elles ont pourtant perdu l'essentiel de leurs qualités nutritives et contiennent parfois des traces de solvants."
  • Le lait Mensonges et vérités - Documentaire français 2017 HD

    Le lait, ami ou poison ? Indispensables à une alimentation équilibrée et source de nombreux nutriments pour les uns, associés au développement de maladies pour les autres, les produits laitiers suscitent aujourd’hui une vive controverse. Enquête sur le lait et ses dérivés, sujet qui déchaîne aujourd'hui les passions. ------------------------------------ Bienvenue dans notre sélection de Documentaires Français ou traduit en français qui abordent des sujets divers et variés ! Si vous cherchez des informations en particulier sur un sujet en rapport avec cette vidéo, n'hésitez pas à nous envoyer un message, nous feront notre possible pour vous trouver un documentaire intéressant sur le sujet ! N'hésitez pas à nous suivre liker et commenter la vidéo ! Sans votre support on ne peut pas avancer :)"
  • Epigénétique Nous sommes ce que nous mangeons !!!

    Le terme épigénétique définit les modifications transmissibles et réversibles de l'expression des gènes ne s'accompagnant pas de changements des séquences nucléotidiques. Ce terme qualifie en fait ce qui résulte de modifications de l’ADN (par exemple méthylation des cytosines) ou des protéines liées à l’ADN (par exemple histones). Les changements peuvent se produire spontanément, en réponse à l'environnement, à la présence d'un allèle particulier, même si celui-ci n'est plus présent dans les descendants. Pourquoi deux vrais jumeaux ne sont-ils pas sujets aux mêmes maladies ? Parce que, pensent aujourd'hui les chercheurs, de nombreux facteurs influent sur notre organisme. Et, en premier lieu, l'alimentation. Celle-ci aurait une influence directe sur nos gènes et ceux de nos descendants. On appelle cela l'épigénétique. Ce type de régulation peut cibler l'ADN, l'ARN ou les protéines et agir au niveau du noyau ou du cytoplasme..."
  • Cash investigation - Produits chimiques : nos enfants en danger / intégrale

    Plus d'informations à découvrir dans le livre Cash Investigation "TOXIC . Produits chimiques : nos enfants en danger", déjà disponible : http://www.placedeslibraires.fr/ebook... http://livre.fnac.com/a9080946/Antoin... http://www.amazon.fr/TOXIC-Produits-c... En France et partout dans le monde, médecins et chercheurs lancent l'alerte sur les effets des produits chimiques sur le développement des enfants. Augmentation des cancers infantiles, multiplication des anomalies de naissance ou des troubles hormonaux, explosion de l'autisme : toutes ces pathologies pourraient bien avoir des causes environnementales. Les pesticides apparaissent en première ligne dans les rapports des chercheurs. Six multinationales contrôlent ce secteur : Syngenta, Bayer, Monsanto, Dow, Basf et Dupont. Elles règnent presque sans partage sur un marché colossal qui pèse cinquante milliards d'euros. Pendant un an, l'équipe de «Cash Investigation» a suivi à la trace leurs molécules. Certaines, dangereuses, s'invitent dans l'air que les enfants respirent tous les jours. Elise Lucet France 2 #cashinvestigation Toutes l'actualité de Cash Investigation http://www.francetvinfo.fr/replay-mag... https://www.facebook.com/cashinvestig... Twitter: @cashinvestigati"
  • L'Héritage de Beljanski

    Biologiste et biochimiste, le chercheur M. Beljanski reste malheureusement trop peu connu en France. Après avoir consacré sa vie à la recherche contre le cancer et élaboré plusieurs produits aux résultats très probants, les autorités judiciaires françaises lui ont fait quitter le territoire ... Retour sur cet homme injustement calomnié ...